Quelques mots sur les partenaires de prière

 Une relation d’amitié, centrée sur Dieu.

 

- Un partenaire de prière, mais qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une personne du même genre, et de la même génération. Le but est de prier l'un pour l'autre, dans nos défis de vie. La relation est donc de niveau égal, et réciproque. Chacun est libre de partager ce dont il a envie. La confidentialité est importante, cela veut dire que nous ne devons redire à personne ce que nous entendons. Cela ne serait possible que si l'autre personne nous en donne l'autorisation. Nous vous encourageons à vous stimuler dans la lecture de la Bible : vous pouvez ainsi choisir de lire 1,2, 10 chapitres de la Bible, par jour, jusqu'à la prochaine rencontre. Libre à vous ensuite de partager sur vos découvertes, questions, interpellations qui auraient surgis dans vos lectures. Vous pouvez vivre ceci à deux ou trois, par exemple.

 

- Qui : Un homme avec un homme, une femme avec une femme. Pas besoin de lui faire peur : demandez-lui simplement si il/elle veut bien prier avec vous de temps en temps. Ensuite, si vous êtes à l’aise, vous pourrez lui proposer une fréquence régulière.

 - Fréquence : chacun selon sa convenance. Mais vu qu’un des buts est de développer une relation, une amitié, il est bon de ne pas trop espacer les rencontres. Par exemple : toutes les semaines, ou toutes les deux semaines. L’idéal est de fixer à chaque fois la prochaine rencontre (ou de fixer les 5,6,7 prochaines rencontres), afin de ne pas laisser trop d’espacement.

 

 - Durée : 1h, 1h30, ou plus …

 

 - Contenu : Je partage un ou deux sujets de prière, mon partenaire fait de même, puis nous prions l’un pour l’autre. Ainsi, je décide de ce que je veux partager. Au début, je vais peut-être partager des choses peu personnelles, puis, la confiance venant, je vais peut-être dire des choses plus intimes. Je peux ainsi partager mes heures de gloire, mes difficultés,… mes péchés (afin d’aller ensemble vers Christ, et recevoir Son pardon)[1].

 

 - Confidentialité : c’est une des clauses de base : rien de ce qui n’est dit entre nous ne doit transpirer ! Même notre mari, notre épouse ne doit absolument rien savoir de ce que mon partenaire m’a dit.

 

 - Forme : Nous pouvons nous voir chez l’un ou chez l’autre, nous voir dans un restaurant (moins facile pour les choses intimes), dans une ballade en forêt, aller faire un tennis, un squash, puis discuter en buvant quelque chose. La prière l’un pour l’autre doit rester un moment essentiel : c’est là que nous invitons véritablement Dieu dans la relation, dans nos vies. Mais parfois, nous pouvons juste aller voir un film au cinéma, sans prier. Veillons cependant à garder un bon équilibre : amitié / partage / prière.

 

- Aller plus loin : Un des buts du partenariat est « d’aller plus loin », c’est-à-dire de grandir dans nos vies de disciples. Le regard de l’autre est précieux pour cela ! Je peux ainsi permettre à l’autre de « parler dans ma vie », de me dire là où il y a de la place pour m’améliorer, là où Dieu m’appelle plus haut, plus loin.

 

Je peux même donner à l’autre les questions que j’aimerai qu’il me pose ! Connaissant mes domaines de faiblesse, je peux ainsi demander à l’autre de venir me chercher dans ces domaines. Par exemple, si j’ai une difficulté avec la colère, je pourrais donner cette liste de question à mon partenaire, afin qu’il me les pose à chaque fois que nous nous voyons : « 1 : Es-tu entré dans une colère inappropriée, depuis la dernière fois que nous nous sommes vus ? 2 : As-tu pu demander pardon à la personne que tu as offensée ? 3 : Combien de temps t’a-t-il fallu pour demander pardon ? ». Et ensuite, bien sur, nous prions pour ce sujet.

- Des défis : Nous pouvons aussi nous lancer des défis ! Lire 3 chapitres de la Bible, par jour, par exemple. Et bien sur, je lui demande s’il a pu les lire, et nous prions pour nous encourager dans la lecture de la Bible.

 

 



[1] Si je confesse un péché, mon frère, ma sœur peut alors non pas me pardonner, mais confirmer que je suis pardonné, selon 1 Jean 1:9 « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste et, par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout le mal que nous avons commis. » (version Semeur).